FESTIVAL DOC’IT YOURSELF

Le Festival Doc’it Yourself est né de l’envie de partager des films qu’on aime et qui n’entrent pas dans les moules standardisés de la diffusion. Installé dans l’espace public, notre vidéo-projecteur construit un autre espace de diffusion désirant faire vivre la discussion, prolonger les histoires, créer des liens. Il propose aux spectateurs de se frayer un nouveau chemin dans les méandres d’un système où la production et la diffusion des images sont devenues des objets de consommation. C’est un cinéma de rue, itinérant et libre. Il pose ses bagages ici ou là et propose des films qui invitent à l’échange d’expériences, de points de vue et de questionnements.

Que ce soit en s’associant à des structures artistiques et culturelles déjà existantes ou en organisant des événements singuliers, Doc’it Yourself veut utiliser divers endroits auxquels on ne pense pas tout le temps : une façade monumentale, un mur urbain, des bâtiments, des ruelles à exploiter et à mettre en valeur. En tendant une toile dans un parc ou en projetant des images sur la surface d’un lac, il s’agit de valoriser des lieux originaux et de les utiliser à des fins cinématographiques. Il puise son inspiration d’événements itinérants tels que le Cinéma Sud d’Helvetas ou le Road Movie. Doc’it Yourself est aussi, et surtout, une toile de rencontres favorisant les échanges, les soutiens et les transmissions entre passionnés du vaste monde de l’audio-visuel.

Festival Doc'it Yourself 2021

Jour(s)

:

Heure(s)

:

Minute(s)

:

Seconde(s)

La deuxième édition du festival se tiendra vraisemblablement entre le 26 août et le 12 septembre 2021. Cette fois-ci, l’association met les bouchées double et vous propose d’avantage de lieux et de projections, avec un panel de films toujours plus grand et une présence maximum des réalisateurs !

Le programme complet sera bientôt disponible, restez connecté.

Trois types de soirées vous seront proposées:

  • Dans un premier temps, les courts-métrages La Doyenne de Morgane Frund et Anywhere You Find Yourself de Morena Henke seront diffusés de 20h15 à 20h45 et suivis de 15 minutes de discussion avec leurs réalisatrices. Dans un second temps, le long-métrage No Apologies d’Aladin Dampha, Ebuka Anokwa et Lionel Rupp sera diffusé de 21h00 à 21h45 et suivi de 15 minutes de discussion avec un membre de l’équipe du film. Bande annonce No Apologies:

  • La deuxième soirée sera consacrée au long-métrage de fiction Train Station. La projection débutera à 20h15 et se terminera à 21h45 sur une discussion avec Kevin Rumley, l’un des 40 réalisateurs du film. Bande annonce :

  • La troisième soirée proposera deux séries de courts-métrages. Les premiers films seront issus des catalogues de Pierrot Productions et du Festival de Courgemétrage, alors que les seconds seront issus des catalogues de certains lieux avec qui nous collaborons. Il s’agit ainsi d’inciter des cinéastes de la région à rencontrer leur public. Une pause d’une demie heure est prévue entre les deux séries de courts-métrages pour échanger avec les réalisateurs.

Après le silence culturel, la vie culturelle.

En attendant, vous trouverez ci-dessous quelques affiches et une liste non-exhaustive des lieux de projection.

  • 15/08 à  21h00 : La Dérivée à Yverdon-les-Bains
  • 20/08 à  21h00 : Les Mines d’Asphalte au Val-de-Travers
  • 26/08 à 21h00 : Alterrapy à La Chaux-de-Fonds
  • 27/08 à 21h00 : Bikini Test à La Chaux-de-Fonds
  • 28/08 à 21:00 : Kiosk’art à Neuchâtel
  • 29/08 à 21:00 : Chateau de Valangin
  • 31/08 à 21h00 : Le Port à Fribourg
  • 01/09 à 20h30 : La Coquette à Morges
  • 02/09 à 20h30 : Les Jardiniers du Possible à Romont
  • 03/09 à 20h30 : Espace culturel à Assens
  • 04/09 à 20h30 : Vortex à Lausanne
  • 05/09 à 20h30 : La Galicienne à Lausanne
  • 06/09 à 20h30 : La Grenette à Vevey
  • 07/09 à 20h30 : Epalinges
  • 08/09 à 20h30 : Citrons Masqués à Yverdon-les-Bains
  • 09/09 à 20h30 : Le Camps à Vaumarcus
  • 10/09 à 20h30 : La Pointe du Grain à Bevaix
  • 11/09 à 20h30 : Le Séchoir à Absinthe au Val-de-Travers
  • 12/09 à 20h30 : Cinéma Minimum à Neuchâtel

Festival Doc'it Yourself 2020

Jour(s)

:

Heure(s)

:

Minute(s)

:

Seconde(s)

Le premier festival ambulant « Doc’it Yourself » s’est tenu entre août et septembre 2020, dans cinq villes romandes: Neuchâtel, La Chaux-de-Fonds, Genève, Lausanne et Fribourg. L’association Doc’it Yourself se réjouit de voir qu’elle répond vraiment à un besoin. Les projections ont su inviter le public à discuter avec les réalisateurs, souvent présents !

Un grand merci à la Loterie Romande et à la ville de Neuchâtel pour leurs soutiens qui a permis au festival de voir le jour.

Vous retrouverez ci-dessous les films projetés lors de cette toute première édition.

AlternaSuisse (Réalisation et production Kevin Rumley et Karen Cooper, 2019, 52’)

Le documentaire AlternaSuisse visite dix espaces culturels alternatifs à travers la Suisse francophone, révélant un mouvement puissant et répandu qui encourage l’accès à l’art tout en se différenciant de la culture traditionnelle.

Tandems ( Réalisation Cyril Delachaux / Production Sarah Waeber et William Ouy-Lim-Do, 2018, 52’)

Le documentaire Tandems est une immersion dans un monde sombre et flou, à la rencontre d’hommes et de femmes qui défient leur handicap visuel en pratiquant le ski. Accompagnés par un guide auquel ils accordent une confiance aveugle, ils dévalent les pistes, parfois avec une facilité déconcertante.

Co-production RTS, Tandems a reçu le soutien de Cinéforom et de la BCN. Diffusé à la RTS et sur TV5 Monde.

 

Nirin (Réalisation Josua Hotz / Production Ecal, 2015, 10’)

La terre rouge. La route interminable. L’enfant qui ne sait pas où on l’emmène. Cette simplicité, Josua ne l’a pas trouvé sans mal et c’est un véritable chemin en lui-même qui l’a poussé à faire ce film sincère et bouleversant.

La Logique de l’escargot (Réalisation Justine Baudet / Production HEAD, 2014, 14’)

Elle est jeune, termine ses études de cinéma et rayonne en tentant de rencontrer un homme qui vit seul, au rythme de son cheval qui tire sa roulotte. Un mode de vie à côté du rythme contemporain de la circulation, de la consommation et de la pensée.

AVEC LE SOUTIEN DE